Autres

la Vie des Réseaux  > Autres > 3M Dynatel, acteur majeur de la nouvelle réglementation DT-DICT

3M Dynatel, acteur majeur de la nouvelle réglementation DT-DICT

Le 23 avril 2012

envoyer imprimer

Les exploitants des réseaux font face à un enjeu majeur : réaliser une cartographie la plus exacte possible de son réseau, rapidement, efficacement et à moindre coût.
3M s’attache depuis 50 ans à développer, fabriquer et commercialiser des produits dédiés aux métiers de la détection de réseaux enterrés et propose en permanence des solutions innovantes pour améliorer et fiabiliser la détection des réseaux.
Les solutions 3M™ Dynatel™ vous permettent de vous conformer à la nouvelle réglementation, en vous offrant la précision de 10 cm nécessaire pour les réseaux sensibles de la classe A.


3M Dynatel, acteur majeur de la nouvelle réglementation DT-DICT

Partie 1 La localisation des réseaux enterrés, un enjeu face à la nouvelle réglementation
Partie 2 3M, un acteur historique et un savoir faire innovant dans la détection des réseaux
Partie 3 Les solutions pour localiser efficacement les réseaux enterrés
Partie 4 Savoir où creuser n’a jamais été aussi simple
Partie 5 Comment fonctionne le détecteur de marqueur ?
Partie 6 Références et projets pilotes d’expérimentation
Partie 7 Contact

Le sous-sol de nos villes contient de plus en plus de réseaux souterrains pour distribuer gaz, électricité, chaleur, eau ou télécommunication aux usagers. Et creuser une tranchée peut s’avérer de plus en plus dangereux. L’Etat a donc décidé d’encadrer la préparation et l’exécution des travaux effectués à proximité des réseaux enterrés et aériens, pour en améliorer la sécurité. (Arrêté du 15 février 2012 qui entrera en vigueur le 1er juillet prochain). Cette mesure concerne les exploitants des réseaux, les maîtres d’ouvrage et exécutants de travaux, ainsi que leurs prestataires.


La nouvelle réglementation oblige notamment les exploitants de réseaux à transmettre les données relatives à la cartographie de leurs réseaux.
3 classes de précision ont été définies en fonction de la sensibilité du réseau : la Classe A exige une précision de 40cm toutes erreurs confondues. Elle est requise à proximité des réseaux enterrés sensibles : gaz, électricité, chaleur. Pour la Classe B, l’incertitude maximale de localisation indiquée est comprise entre 40 cm et 1,5 mètres. Enfin, pour la Classe C,  elle est supérieure à 1,5 mètres.


Les exploitants des réseaux font face à un enjeu majeur : réaliser une cartographie la plus exacte possible de son réseau, rapidement, efficacement et à moindre coût.


En effet, s’il y a erreur sur la localisation du réseau, l’entreprise de travaux devra arrêter le chantier et faire intervenir une entreprise de détection afin de remédier aux erreurs de la cartographie initiale. Les coûts associés à cette action (perte d’exploitation, arrêt du chantier, prestation de détection additionnelle, etc.) seront à la charge de l’exploitant si son réseau est en classe A.


remonter Remonter