Autres

la Vie des Réseaux  > Autres > Ile de Pellworm : un modèle d'auto-gestion énergétique

Ile de Pellworm : un modèle d'auto-gestion énergétique

Le 16 septembre 2013

envoyer imprimer

Bienvenue à Pellworm, son port de pêche, son église du XIe siècle et ses éoliennes, qui font de la petite île allemande un fournisseur d'électricité pour le reste du pays et un modèle d'auto-gestion énergétique.


Ile de Pellworm : un modèle d'auto-gestion énergétique

Partie 1 Les citoyens ont pris en main leur "transition énergétique"
Partie 2 De juteux profits
Partie 3 Objectif: l'auto-suffisance

L'île, poche de verdure balayée par le vent au milieu de bancs de sable de la mer du Nord à une heure de bateau de la terre ferme, produit trois fois plus d'électricité qu'il n'en faut pour son millier d'habitants, son unique commerce et son feu de circulation solitaire.


Comme dans un nombre croissant de communes allemandes, ce sont les citoyens qui ont pris eux-mêmes en main leur "transition énergétique".


Les huit éoliennes qui se dressent aux confins de l'île - pour ne pas gâcher la vue aux touristes - appartiennent à 40 familles du village, et produisent de quoi alimenter 400 foyers, c'est-à-dire suffisamment pour "exporter" vers le continent.


"Tout a commencé dans les années 80 quand des éoliennes et panneaux solaires ont été testés ici", raconte à l'AFP le maire Jürgen Feddersen. "C'est de là que date notre réputation d'île des renouvelables".


remonter Remonter