Autres

la Vie des Réseaux  > Autres > Les réseaux version insolite 2013

Les réseaux version insolite 2013

Le 19 août 2013

envoyer imprimer

Le traditionnel dossier sur les réseaux version insolite est de retour. De nouvelles brèves vous attendent.


Les réseaux version insolite 2013

Partie 1 A Montréal, une pelleteuse est engloutie par un trou géant
Partie 2 A la recherche du crocodile des égouts de Paris
Partie 3 Londres : amas de graisse géant dans les égouts
Partie 4 A Lyon, des carcasses de voitures sont retirées des eaux pour installer de la fibre optique
Partie 5 New York : un requin retrouvé dans le métro
Partie 6 Un urinoir qui permet de transformer l'urine en électricité

A Montréal, alors qu'une équipe de travailleurs intervenait sur des problèmes de canalisation, une pelleteuse a été avalée dans un énorme gouffre de 8 mètres de long.



Lundi 5 août, à Montréal, un énorme gouffre s'est ouvert et a englouti du même coup une pelleteuse. Les ouvriers étaient sur les lieux pour régler les problèmes de canalisation dans cette zone.


Un trou géant de presque 8 mètres de long


Sous le poids de la pelleteuse, le béton n'a pas résisté. Les ouvriers avaient été dépêchés sur place après le signalement de problèmes de canalisation dans les égouts durant le week-end. D'après la porte-parole de la ville, Emilie Miskdjian, le trou s'est ouvert quand les hommes ont commencé à travailler. Un trou de près de 8 mètres de long, 5 mètres de large et 3 mètres de profondeur qui a choqué les habitants. Ce gouffre a quasiment enterré cette pelleteuse.


L'habitant Fraser Butler était en train de se garer non loin du lieu de l'accident. Il a vu le conducteur sortir du véhicule et qu'il ne semblait pas avoir été blessé. D'après CBC, les commerçants de la rue ont révélé que cette question de canalisation durait depuis au moins une semaine. Mais les premiers travaux n'avaient été entamés qu'à la fin du mois de juillet. La porte-parole a également signalé qu'une conduite de gaz rendait plus délicats les travaux à effectuer pour sécuriser les lieux.


"Nous ne pouvons pas garantir chaque coin de rue de la ville"


L'accident s'est produit aux alentours de 9 heures du matin, à l'intersection de la rue de Guy et Sainte-Catherine. Les égouts représentent un réel souci la municipalité. D'ailleurs, Rahman Ismaili, qui possède un billard dans la zone de l'accident, a révélé qu'il avait prévenu la ville tout au long de la semaine qui a précédé cet engloutissement.


Le conseiller municipal, Richard Deschamps, a quant à lui reconnu qu'il y avait trop de problèmes d'infrastructures dans la ville. "Nous ne pouvons pas garantir chaque coin de rue de la ville" a-t-il déclaré. C'est justement ce qui inquiète les habitants car en mai et juin 2012, deux gouffres s'étaient ouverts de la sorte à Montréal.


Source : www.gentside.com


remonter Remonter