Autres

la Vie des Réseaux  > Autres > Nouvelle réglementation DT-DICT : le rôle clé des SIG

Nouvelle réglementation DT-DICT : le rôle clé des SIG

Le 15 octobre 2012

envoyer imprimer

La réforme DT-DICT a un fort impact sur les collectivités. Les communes se voient dans l'obligation de recourir à de nouveaux outils, comme les systèmes d'information géographiques (SIG), et de connaître plus précisément leurs réseaux. Ceci nécessite de nouveaux moyens, engendre de nouvelles dépenses, mais représente aussi une nouvelle ressource pour les communes.


Nouvelle réglementation DT-DICT : le rôle clé des SIG

Partie 1 Etats des lieux
Partie 2 Chantier de longue haleine
Partie 3 Mutualiser les moyens
Partie 4 Sous-sol : une ressource à exploiter

La réforme DT-DICT implique de connaître la localisation de ses réseaux à 40 cm près (classe de précision A). Cela signifie de disposer de plans à l'échelle 1/200. Or si les grandes agglomérations sont généralement dotées d'un SIG, toutes ne les ont pas mis en place avec les mêmes objectifs et à l'échelle voulue. Par exemple, il suffit du 1/10 000 ou 1/25 000 pour gérer l'urbanisme : « Les SIG à l'échelle voulue pour la réglementation et tenus à jour sont très rares, estime Yves Riallant, délégué général de l'Afigéo. Même les bons élèves ne sont pas toujours conformes à la réglementation qui exige des SIG basés sur le nouveau système géodésique officiel (RFG93). À Strasbourg par exemple, le SIG a été créée sous l'ancien système (NTF), ce qui va les obliger à faire un travail de transformation de l'ensemble de leurs informations. » Parmi les petites communes, nombreuses sont celles qui n'ont jamais entendu les mot « SIG » ou « géolocalisation ». « Nous avons 85 communes sur la communauté urbaine de Lille, illustre Erwan Lemarchand, directeur de la coordination territoriale de Lille Métropole et expert AFNOR sur la réforme DT-DICT. Seule une petite dizaine d'entre elles a un SIG. Les autres ont au mieux des documents papiers et au pire rien du tout, c'est à dire qu'elles ne savent pas où se trouvent leurs réseaux. »


remonter Remonter