Autres

la Vie des Réseaux  > Autres > Signaliser et sécuriser les chantiers

Signaliser et sécuriser les chantiers

Le 11 mars 2013

envoyer imprimer

Les chantiers comportent de nombreux risques, pour les travailleurs eux-mêmes mais aussi pour les riverains. La signalisation permet de prévenir ces risques et de mieux organiser les circulations à l'extérieur, comme à l'intérieur du chantier.


Signaliser et sécuriser les chantiers

Partie 1 Les accidents du BTP
Partie 2 Signalisation sur la voie publique
Partie 3 Signalisation sur le chantier
Partie 4 Achat de panneaux
Partie 5 En savoir plus

« Chaque chantier est un prototype, estime Patrick Goulvestre, responsable de domaine Travaux Publics de l'OPPBTP (Organisme Professionnel de Prévention du Bâtiment et des Travaux Publics). Dans une usine, les risques (bruit, produits chimiques, etc.) sont bien identifiés et signalés, les cheminements sont toujours les mêmes. Sur un chantier au contraire, l'environnement évolue à mesure que les travaux avancent, en fonction de la météo ou d'autres facteurs extérieurs. Il y a toujours des imprévus. »  C'est pourquoi, le taux d'accidents dans le secteur est particulièrement élevé.


En 2011, le secteur du BTP avait connu 115 626 accidents du travail. C'est près de 5 % de moins qu'en 2007, mais 221 accidents de plus par rapport à 2010. En effet, dans le bâtiment, rien n'est jamais acquis en matière de sécurité. Dans quelle mesure la signalisation peut-elle réduire les risques ? « Il n'y a pas de statistiques sur l'impact de la signalisation seule, car c'est mélangé avec le risque routier. Mais sur le principe, il faut que chacun prenne conscience qu'en matière de prévention, c'est important pour lui de faire mieux que la réglementation. »


remonter Remonter