Eau

la Vie des Réseaux  > Eau > Carton plein pour le Carrefour des Gestions Locales de l’Eau

Carton plein pour le Carrefour des Gestions Locales de l’Eau

Le 30 janvier 2012

envoyer imprimer

Le salon, qui s’est déroulé à Rennes la semaine dernière, a connu l’affluence sur la cinquantaine de conférences organisées, mais aussi sur le stand des quelque 250 exposants présents.


Carton plein pour le Carrefour des Gestions Locales de l’Eau

Partie 1 Au fil des allées…

Le Carrefour des Gestions Locales de l’Eau connaît un succès grandissant. La 13e édition, qui accueillait environ 250 exposants, a enregistré 6 000 visiteurs. Répartis dans les pôles Assainissement, Equipements d’Exploitation, Ingénierie, Mesure & Analyse, Territoires bretons et multi-sectoriels, les exposants ont présenté leurs savoir-faire et leurs nouveautés.



Hervé Hubon, gérant de la société Géowest, propose depuis 8 ans ses services dans l’audit de réseaux sous pression. « Géowest effectue du retraçage de réseaux, de la prise de pression, de la recherche de fuites… pour des clients comme Saur, Veolia, Sade » , explique Hervé Hubon. Différentes techniques exigeant l’acquisition de matériels spécifiques sont mises en œuvre pour mener à bien ces opérations. « Je travaille avec un collaborateur et nous intervenons sur des canalisations eau et des canalisations gaz » , précise le gérant de Géowest.


Dans ses interventions, Hervé Hubon utilise peut-être du matériel de la marque Primayer. Cette entreprise, d’origine anglaise, est implantée depuis une dizaine d’années en France et commercialise une gamme complète de produits pour améliorer le rendement des réseaux d’eau. « Nous proposons des produits pour enregistrer les données de débit et pression, mesurer les niveaux ainsi que des matériels destinés à localiser les fuites », liste Bruno Guigue, directeur commercial de Primayer France. Les prélocalisateurs acoustiques couplés aux corrélateurs acoustiques permettent d’effectuer une localisation avancée. « Nos principaux clients sont les compagnies des eaux et les régies », indique Bruno Guigue. Cette année, Primayer France démarre la commercialisation d’un nouveau produit prometteur. « Le Step Tester est un système de suivi à distance de variations de débit sur manœuvre de vanne qui permet un temps de fermeture des vannes réduit et évite donc les interruptions du réseau. Le transfert de données GPRS du débitmètre s’effectue sur l’ordinateur de l’opérateur qui accède aux résultats immédiatement après les fermetures de vannes » , détaille le directeur commercial qui croit au potentiel de ce produit.



Parmi les stands multi-sectoriels, Telerep France, filiale de Veolia Propreté, a présenté son expertise dans la réhabilitation sans tranchée des réseaux d’assainissement. Forte de cinq agences totalisant 110 personnes et d’un chiffre d’affaires de 18 M€, Telerep propose de la rénovation continue, de la réparation ponctuelle et des interventions spécifiques. Les techniques développées pour la rénovation continue permettent de construire depuis un regard existant un tuyau neuf sans joint à l’intérieur d’une conduite existante qui sert de coffrage perdu. Gainage tracté, gainage réversé à l’air, gainage réversé à l’eau mais aussi polymérisation par UV sont les principaux procédés pour répondre à tous les cas de figure. Pour des réparations ponctuelles visant à corriger des anomalies ou à allonger la durée de vie des réseaux, Telerep utilise des équipements embarqués pour éliminer par fraisage les désordres gênant le bon écoulement. Le chemisage partiel à l’aide d’une manchette en fibre de verre imprégnée de résine thermodurcissable permet lui de réparer des fissures, cassures, perforations…


Dans les ouvrages visitables, la filiale de Veolia Propreté peut procéder, par les regards existants, à l’introduction du profilé et de son joint qui seront positionnés et assemblés par des opérateurs. Un coulis est ensuite injecté dans l’espace annulaire et les branchements et piquetages sont traités au fur et à mesure de l’avancement. Le même procédé peut être mis en place de façon mécanique grâce à une cage d’assemblage pilotée de l’extérieur. « Avec ce procédé, nous avançons au rythme de 30 mètres par semaine » , précise Pierre-Emmanuel Hervouet, chargé d’études de l’agence Telerep France Vern-sur-Seiche.


Le Carrefour de l’Eau a su s’imposer comme le rendez-vous incontournable de tous les acteurs du secteur. Parmi les exposants venus dévoiler leurs innovations et leurs compétences, nous avons noté la présence de Von Roll, Ibak, Lacroix Sofrel, APS, Ryb, TD Williamson, Star Apic, Radiodetection… Au vu des nombreux contacts que ces entreprises ont pu nouer en deux jours, gageons qu’elles prendront à nouveau un stand en 2013…


Séverine Renard


remonter Remonter