Eau

la Vie des Réseaux  > Eau > L’entretien des réseaux d’assainissement en pleine évolution

L’entretien des réseaux d’assainissement en pleine évolution

Le 16 décembre 2013

envoyer imprimer

Marquée par des démarches administratives de plus en plus fortes, la gestion des réseaux d’assainissement a beaucoup évolué pour protéger un patrimoine situé sous terre.


L’entretien des réseaux d’assainissement en pleine évolution

Partie 1 Une protection du patrimoine
Partie 2 Vers moins de curage
Partie 3 Des clients industriels très surveillés
Partie 4 Une pression administrative forte
Partie 5 L’innovation pour évoluer

L’image des métiers liés à l’assainissement a beaucoup évolué en l’espace d’une vingtaine d’années. Aujourd’hui, le cœur de l’entretien des réseaux d’assainissement se situe dans l’innovation, mais aussi dans une anticipation de plus en plus grande. Curage, désobstruction ou pompage deviennent moins importants pour les gestionnaires, désireux avant tout de s’occuper du patrimoine. « 80 % du patrimoine assainissement d’une collectivité se situent dans les réseaux. Ce n’est pas la station d’épuration comme beaucoup de gens le croient », assure Bernard Loubières, directeur technique à La Lyonnaise des Eaux qui ajoute : « Il faut protéger ce patrimoine ». Tous les grands acteurs de l’entretien de ce patrimoine axent leur politique vers une optimisation dans le temps de ce patrimoine, y compris dans leur relation avec les industriels, lorsque ces derniers rejettent leurs effluents dans le réseau d’une collectivité publique.


remonter Remonter