Eau

la Vie des Réseaux  > Eau > Le chantier du siècle : renouveler les réseaux d'eau

Le chantier du siècle : renouveler les réseaux d'eau

Le 14 janvier 2013

envoyer imprimer

Les canalisations d'eau potable ont souvent plus de 50 ans. Affichant un fort niveau de pertes, le réseau d'eau a besoin d'être rénové. Depuis janvier 2012, les collectivités ont l'obligation légale d'engager ce chantier. Elles y ont aussi tout intérêt. Un réseau efficace garantit la préservation des ressources et de l'environnement mais génère aussi des économies substantielles.


Le chantier du siècle : renouveler les réseaux d'eau

Partie 1 État des lieux
Partie 2 Obligation d'inventaire
Partie 3 Des syndicats d'eau précurseurs
Partie 4 Financer le renouvellement
Partie 5 Un fort potentiel de travaux
Partie 6 En savoir plus :

Chaque année, un quart de la production d'eau potable s'égare dans la nature, en raison des fuites ou incidents sur des canalisations vieillisantes. En effet, la moitié du réseau d'eau potable a été construit avant 1972 et certaines canalisations atteignent près de 70 ans. Mais l'âge des canalisations n'est pas le seul facteur à prendre en compte. Par exemple, les canalisations en PVC installées dans les années 70 posent, elles, un double problème. Elles étaient à l'époque collées les unes aux autres et non jointes, ce qui se traduit aujourd'hui par des ruptures aux jonctions. De plus, les vieux PVC relarguent une substance cancérigène, le chlorure de vinyle monomère, ce qui a amené en octobre dernier le ministère de la Santé à exiger des agences régionales de Santé qu'elles repèrent ces canalisations afin de surveiller la qualité de l'eau distribuée. Pour toutes ces raisons, le ministère de l'Écologie a publié le 27 janvier 2012 un décret enjoignant les collectivités territoriales à établir l'inventaire de leurs réseaux d'eau potable et d'assainissement, et au besoin, de mettre sur pied un plan d'actions pour améliorer leur rendement.


remonter Remonter