Eau

la Vie des Réseaux  > Eau > Les contrôleurs de réseaux d'assainissement

Les contrôleurs de réseaux d'assainissement

Le 13 janvier 2010

envoyer imprimer

En France, 330 000 kilomètres de canalisations collectent les eaux usées et les eaux pluviales. La moitié des réseaux d’eaux usées en France est aujourd’hui âgé de 50 ans et plus (selon une étude menée par l’Office International de l’eau). Les réseaux d’assainissement les plus anciens se situent en centre ville. Ceux posés dans les années 50-60, en période de forte extension urbaine, arrivent aujourd’hui en fin de cycle de vie.
Le Syndicat National des Contrôleurs de Réseaux d'Assainissement (SYNCRA) regroupe les entreprises spécialisées dans le contrôle des réseaux d'assainissement, les tests d'étanchéité à l'eau, à l'air, les tests de compactage et l'inspection télévisée.
Il a notamment pour mission d'être l'interlocuteur des agences de l'eau dans l'élaboration et la mise en œuvre des cahiers des charges pour le contrôle de conformité des réseaux d'assainissement, protocoles, chartes de qualité.


Les contrôleurs de réseaux d'assainissement

Partie 1 Les principales missions des contrôleurs de réseaux d’assainissement
Partie 2 Le diagnostic des réseaux anciens.
Partie 3 La réception de réseaux neufs

Observer ce qui se passe dans une canalisation enterrée de moins de trente centimètres de diamètre, c'est à priori impossible. Pourtant, des techniques de pointe ont été développées pour assurer le contrôle et l'inspection des réseaux. Les entreprises spécialisées dans ce type de prestations peuvent désormais détecter tous les problèmes. Grâce à des techniques de pointe, le monde souterrain de l'assainissement est aujourd’hui entièrement visitable ; son entretien se fait de manière plus préventive.



Les contrôleurs ont 3 grandes missions.


  • Contrôler les réseaux d’assainissement nouvellement posés pour aider le maître d’ouvrage et son maître d’œuvre éventuellement, à prononcer la réception du réseau d’assainissement.


  • Contrôler et surveiller les réseaux existants. La bonne gestion d’un réseau d’assainissement passe par une surveillance constante.


  • Etablir un diagnostic des réseaux existants quand la collectivité a un projet de renouvellement, de redimensionnement, d’extension. Il convient alors de faire le bon choix entre réhabilitation et remplacement du réseau existant.

remonter Remonter