Eau

la Vie des Réseaux  > Eau > Lettre ouverte aux maîtres d'ouvrage : Le point de vue de Jacques DOLMAZON

Lettre ouverte aux maîtres d'ouvrage : Le point de vue de Jacques DOLMAZON

Le 24 novembre 2010

envoyer imprimer

Jacques DOLMAZON est depuis le 9 juillet 2009, Président de Canalisateurs de France. Il est également Président Directeur Général de l'entreprise Chapon TP (spécialisée dans la pose de canalisations).

Canalisateurs de France est signataire de la lettre ouverte aux maîtres d’ouvrage : cette lettre a pour but de les sensibiliser sur leurs responsabilités en matière de performance des réseaux d’assainissement.


Lettre ouverte aux maîtres d'ouvrage : Le point de vue de Jacques DOLMAZON

Partie 1 Motivations pour cette initiative
Partie 2 Attentes et rôle de Canalisateurs de France
Partie 3 Les causes de la dégradation de la qualité des réseaux
Partie 4 Autres actions de sensibilisation
Partie 5 Le prix sur toute la chaîne de vie de l'ouvrage
Partie 6 Le Label Canalisateur

Qu’est ce qui a incité Canalisateurs de France à participer à cette initiative ?


Pour nous et les autres partenaires, la période actuelle est très difficile. Nous assistons à une baisse catastrophique des prix et à une perte de qualité dans les travaux réalisés. Cela se retrouve tant au niveau de la maîtrise d’œuvre, que des entreprises, et des contrôleurs de réseaux.
Nous voulons tirer la sonnette d’alarme à l’attention des maîtres d’ouvrage, afin de les alerter sur les risques qu’ils encourent en ayant trop souvent recours à une pratique de prix bas.
Nous avons également voulu participer à cette initiative suite au rapprochement que Canalisateurs de France a entrepris depuis quelques années avec la maîtrise d’œuvre privée. Nous voulons essayer de proposer ensemble des solutions pour améliorer la commande publique et la sécuriser.


Votre but premier est donc de lancer un cri d’alarme sur la maîtrise d’œuvre à bas prix ?


Pas uniquement sur la maîtrise d’œuvre à bas prix, mais aussi sur la réalisation des travaux et des contrôles à bas prix. C’est une mise en garde en direction de la maîtrise d’ouvrage car c’est elle qui fait le choix des différents prestataires.


remonter Remonter