Eau

la Vie des Réseaux  > Eau > Ruptures de canalisations dues au gel

Ruptures de canalisations dues au gel

Le 02 février 2009

envoyer imprimer

Une vague de grand froid provoque généralement des ruptures de canalisations d’eau en série en ville. Après le gel, le dégel multiplie le risque de dommages sur les réseaux d’eau.


Ruptures de canalisations dues au gel

Partie 1 Les réseaux publics
Partie 2 Chez les particuliers
Partie 3 Les causes de rupture

Les températures négatives sont à l’origine de nombreuses ruptures de canalisations d’eau et de dégâts des eaux importants. Certaines fuites peuvent être spectaculaires et entraîner des inondations dans la rue. La rupture d’une conduite peut conduire à priver d’eau la population de certains quartiers. Lors de ces incidents, les pompiers peuvent intervenir pour sécuriser les lieux et éviter que la route ne se transforme en patinoire. Ces accidents nécessitent également l’intervention rapide des agents de l’Equipement et des employés communaux qui permettent d’éviter que l’eau n’envahisse les caves et les garages.


Les agents des services des eaux des communes ainsi que les entreprises de travaux effectuent les réparations et pour cela, doivent localiser la fuite. A l’aide d’hydrophones, le lieu de la rupture peut être repérer précisément. Les interventions visant à réparer les canalisations d’eau doivent se faire en composant avec les autres réseaux (gaz, électricité, etc.). Une fois la canalisation dégagée, les agents glissent soit un manchon, soit posent un raccord. Une opération qui nécessite la fermeture de l'approvisionnement de la canalisation concernée. Les interventions peuvent parfois durer plus d'une journée.


remonter Remonter