Eau

la Vie des Réseaux  > Eau > Saur affiche ses références et ses ambitions

Saur affiche ses références et ses ambitions

Le 05 décembre 2011

envoyer imprimer

Olivier Brousse, directeur général du groupe Saur, était présent au Salon des Maires et des Collectivités Locales. Il a répondu à nos questions sur le positionnement du groupe, ses forces et ses ambitions.


Saur affiche ses références et ses ambitions

Partie 1 Interview d'Olivier Brousse


Que pouvez-vous nous dire du contexte actuel ?

Les collectivités locales sont préoccupées par l’avenir de leurs financements. Pour autant, le coût de l’entretien et du renouvellement des réseaux d’eau et d’assainissement ne diminue pas compte tenu de la complexité et de l’évolution des métiers. Le renouvellement des contrats se tient dans un environnement concurrentiel, mais Saur se défend bien.

 

Qu’est-ce qui fait votre force ?

Nous avons été élus N°1 de la relation clients dans la catégorie « Entreprise de services ». Nous développons le même sens du service pour tous nos clients. Ainsi, nous offrons la même technologie à coût partagé pour toutes les collectivités. Les plus petits syndicats d’eau ont le même service et les mêmes outils de pilotage que les communautés urbaines. Nous comptons aujourd’hui 7 000 collectivités clientes de taille petite et moyenne et nous desservons 12 millions de consommateurs en France.

 

Cette proximité est un réel atout ?

Le groupe a toujours été très proche du terrain et nous maintenons cette présence locale. Nous revendiquons cette proximité avec nos clients et cette visibilité sur le terrain. La présence locale de nos agents et de nos emplois constitue l’ADN du groupe. Nous comptons 13 000 collaborateurs au plus près des clients.

 

Comment le groupe a-t-il évolué ces dernières années ?

Nous avons pris en charge l’exploitation des services de l’eau dans de grandes villes comme Saint-Etienne et Lyon. La qualité de nos services et notre maîtrise technique nous ont permis de remporter ces contrats. Il faut dire que nous avons réalisé beaucoup d’innovations technologiques et de formation pour offrir un service performant. Ces trois dernières années, nous avons investi 50 M€ pour la surveillance des installations à distance, la traçabilité des opérations, les systèmes d’alerte, l’équipement des agents avec des terminaux intelligents… Nos centres de pilotage opérationnel ont également été un développement important. Ils sont la preuve de notre savoir-faire et permettent à nos clients de comprendre la richesse et la complexité de nos métiers. L’eau est un métier sensible et un produit fragile.

 

D’autres améliorations sont-elles programmées ?

Nous allons moderniser notre centre de pilotage opérationnel de Nîmes. Nous souhaitons aussi continuer à équiper nos réseaux pour obtenir des informations de plus en plus précises et agir de plus en plus efficacement. L’avenir est aux interventions ciblées et donc au matériel qui permet de zoomer sur un point de pression, une fuite…

 

Comment imaginez-vous le groupe dans quelques années ?

Saur peut être fier de ses services et continuera à être proche des clients. Nous sommes très attachés aux petites collectivités qui nous accordent leur confiance depuis longtemps, mais nous avons aussi prouvé nos compétences dans des villes plus importantes comme Saint-Etienne, Lyon ou La Mecque à l’international. Nous sommes convaincus d’avoir un rôle à jouer dans quelques grandes villes et nous concentrerons nos efforts sur les villes qui vont lancer le renouvellement de leurs services dans les prochains mois et années. Nous avons les références pour montrer que nous sommes capables d’offrir un service de qualité.

 

Propos recueillis par Séverine Renard


remonter Remonter