Electricité

la Vie des Réseaux  > Electricité > ERDF propose à Hollande de construire l'Europe de l'Energie par les réseaux

ERDF propose à Hollande de construire l'Europe de l'Energie par les réseaux

Le 16 mars 2015

envoyer imprimer

Encore disparates, les politiques nationales européennes de l’énergie seront bien obligées de trouver leur cohérence dans les réseaux. Pour Michel Derdevet, auteur du rapport "Energies, l’Europe en réseaux", il faut concentrer les efforts de coordination européenne sur des réseaux repensés.


ERDF propose à Hollande de construire l'Europe de l'Energie par les réseaux

Partie 1 ERDF propose à Hollande de construire l'Europe de l'Energie par les réseaux

Des réseaux renouvelés pour initier une politique commune de l’énergie en Europe. Telle est l’ambition développée par Michel Derdevet, secrétaire général d’ERDF, dans son rapport "Energies, l’Europe en réseaux" remis ce lundi 23 février à François Hollande.


L’Airbus de l’énergie évoqué par le président de la République début 2014 pourrait bien s’incarner dans les réseaux. Les signaux d’alerte se sont multipliés cette dernière décennie, estime l’auteur, qui pointe la dépendance accrue aux énergies fossiles, le soutien désordonné aux énergies renouvelables et les risques sur l’approvisionnement électrique pendant les pointes hivernales.


La faute, principalement, à une Union européenne qui "a élaboré un corpus très dense d’objectifs commun […] tout en laissant aux Etats membres leur capacité de décision en matière de choix énergétiques fondamentaux", écrit Michel Derdevet. Résultat, "cette absence de pilotage européen du modus operandi produit une désoptimisation industrielle, affaiblit les leaders énergétiques continentaux […] et aboutit à des signaux de prix dissonants pour les investisseurs."


Montagne d’investissements


La coordination des politiques nationales de transition énergétique s’impose et "les réseaux énergétiques, électriques et gaziers, constituent par essence un espace d’intérêt commun vers lequel les efforts doivent être concentrés." La transition énergétique implique cependant une mise à jour de ces réseaux.


Ceux-ci doivent en effet être repensés à l’aune des révolutions des énergies renouvelables et du numérique. Un impératif alors que L’Union Européenne estime à plus de 1000 milliards d’euros les besoins en investissements dans les infrastructures énergétiques en Europe dans les dix prochaines années, dont la moitié dans les réseaux.


Michel Derdevet veut "transformer cette montagne d’investissements en projet industriel source d’emplois et de valeur ajoutée pour les Européens." Il fait pour cela douze propositions articulées autour de trois axes : la rénovation de la sécurité d’approvisionnement et de la coopération des opérateurs de réseaux et des collectivités locales ; le renforcement des coordinations de régulation et des leviers de financement ; la promotion de l’Europe comme leader de l’innovation énergétique. Un programme de recherche de grande ampleur, à l’image du programme "Apollo", dédié au stockage de l’énergie, véritable Graal de l’électricité, est ainsi proposé. L’Airbus de l’Energie vise la Lune.


Source : www.usinenouvelle.com


remonter Remonter