Electricité

la Vie des Réseaux  > Electricité > UE : l'énergie éolienne a fourni 8% de l'électricité en 2014

UE : l'énergie éolienne a fourni 8% de l'électricité en 2014

Le 28 juillet 2015

envoyer imprimer

En 2014, la puissance éolienne reliée au réseau de l'Union Européenne a atteint 129 GW, ce qui correspond à 8% de la demande européenne en électricité, soit l'équivalent de la consommation annuelle de la Belgique, des Pays-Bas, de la Grèce et de l'Irlande réunis.


UE : l'énergie éolienne a fourni 8% de l'électricité en 2014

Partie 1 L'énergie éolienne a fourni 8% de l'électricité

En 2014, la puissance éolienne reliée au réseau de l'Union Européenne a atteint 129 GW, ce qui correspond à 8% de la demande européenne en électricité, soit l'équivalent de la consommation annuelle de la Belgique, des Pays-Bas, de la Grèce et de l'Irlande réunis.


Selon le dernier rapport du centre commun de recherche (JRC), la croissance "impressionnante" de l'industrie éolienne permettra de contribuer à hauteur d'au moins 12% dans l'électricité renouvelable d'ici à 2020, un apport significatif dans l'objectif européen du paquet climat-énergie fixé à 20% d'énergie de sources renouvelables.


Le rapport "JRC wind status report 2014" fait état des technologies, du marché et de l'économie du secteur de l'énergie éolienne avec un focus sur l'Union Européenne. L'énergie éolienne reste l'énergie renouvelable ayant connu un déploiement la plus large et la plus réussie au cours des deux dernières décennies, passant d'une capacité mondiale cumulée de 3 GW à 370 GW.


L'année dernière, la capacité éolienne installée ( 52,8 GW dont 2,7 GW offshore ) a connu un nouveau record dans le monde, avec une augmentation de 48% par rapport à 2013 et de 17% par rapport au record de 2012 (45,2 GW).


Avec 23,2 GW de nouvelles installations et une part de marché de 44%, la Chine est largement en avance sur les Etats membres de l'UE qui, ensemble, totalisent 13,05 GW de capacités éoliennes installées. L'UE reste toutefois encore en tête en terme de capacités cumulées. Ses 129 GW d'installations éoliennes (onshore et offshore), permettent à six pays - le Danemark, le Portugal, l'Irlande, l'Espagne, la Roumanie et l'Allemagne - de générer entre 10 et 40% de leur électricité à partir du vent.


Les fabricants européens de turbines ont représenté 78% du marché mondial (hors Chine) en 2014. Dans un contexte de forte concurrence et de diminution du prix des turbines, les fabricants ont réussi à améliorer leur bilan grâce à une meilleure gestion des coûts et à une réduction du prix des matières premières. Le coût de production de l'énergie éolienne continue sur une tendance baissière, hautement favorisé par une réduction du coût du financement des projets. Sur la base d'investissements planifiés en 2016-2017, le coût moyen actualisé de l'énergie est estimé entre 90 et 150 euros par MWh.


La part de 20% de la consommation énergétique de l'UE à partir de sources d'énergie renouvelables fait partie du paquet «20-20-20» des objectifs climatiques et énergétiques fixés en 2020. Celui-ci prévoit également une réduction de 20% des émissions de gaz à effet de serre dans l'UE - aux niveaux de 1990, et une amélioration de 20% de l'efficacité énergétique. En Octobre 2014, les dirigeants de l'UE ont convenu de nouveaux objectifs pour 2030: la réduction des émissions de gaz à effet de serre de 40% au moins par rapport à celle de 1990, et de 27% au moins pour l'énergie renouvelable et les économies d'énergie d'ici 2030.


Source : www.enerzine.com


remonter Remonter