Télécommunication

la Vie des Réseaux  > Télécommunication > Fibre optique : Orange se lance sur le réseau public manchois

Fibre optique : Orange se lance sur le réseau public manchois

Le 26 mars 2012

envoyer imprimer

Dès 2004, avec la création de Manche Numérique, le conseil général de la Manche en partenariat avec les collectivités locales a affiché une ambition forte pour couvrir la totalité du département en haut débit dans les meilleures conditions concurrentielles.
Manche Numérique est entré, depuis 2007, dans une nouvelle dynamique puisque la Manche a été parmi les premiers territoires à déployer du FTTH, fibre optique jusqu’à l’habitant.
Aujourd’hui, la venue de France Télécom-Orange sur ce réseau manchois marque une étape décisive dans le travail mené pour le déploiement du très haut débit pour tous.


Fibre optique : Orange se lance sur le réseau public manchois

Partie 1 La Manche en avance en matière de très haut débit
Partie 2 La venue de France Télécom-Orange sur le réseau FTTH manchois
Partie 3 Le très haut débit dans la Manche : un projet soutenu par le Gouvernement

Depuis 2007, la Manche s’emploie à faire du déploiement de la fibre optique jusqu’à l’habitant une priorité.
Dans le cadre du contrat de délégation de service public assuré par la société Manche Télécom, Manche Numérique s’est fixé l’objectif de raccorder 26 000 foyers de St-Lô et Cherbourg en très haut débit ; un objectif ambitieux pour un département rural.
Actuellement, 4 000 foyers saint-lois et 10 000 sur la Communauté Urbaine de Cherbourg sont raccordables et peuvent donc souscrire des offres très haut débit auprès de SFR, premier client du réseau public. Les 12 000 prises restantes sont programmées à la commercialisation d’ici fin 2012.


Outre ces déploiements, Manche Numérique, Manche Télécom, SFR et France Télécom-Orange ont allié leurs compétences et savoir-faire respectifs en déployant et commercialisant en 2011 à titre d’expérimentation un réseau de desserte très haut débit dans une zone « peu dense », ce sont donc environ 1 000 foyers saint-lois supplémentaires qui bénéficient d’offres très haut débit. Ce projet pilote a fait l’objet d’un cofinancement public-privé avec une participation des partenaires, SFR et Orange et de l’État dans le cadre du grand emprunt.


remonter Remonter