Actualité

la Vie des Réseaux  > Actualité > 3 GW d’éolien flottant en mer dans la Méditerranée

3 GW d’éolien flottant en mer dans la Méditerranée

Le 31 juillet 2018


envoyer imprimer

Un groupe de plus de 70 entreprises et organisations a appelé la France à consacrer 3 GW à l’éolien offshore flottant en Méditerranée d’ici 2030.




Dans une déclaration datée du 24 juillet, les signataires, qui sont ou souhaiteraient s’engager dans l’implantation d’énergie éolienne en mer dans la région, ont répondu à l’appel du président Macron pour ce qu’il a appelé les « parcs éoliens de deuxième génération ».


Ils ont noté que les ressources éoliennes potentielles de la Méditerranée étaient parmi les meilleures en France et en Europe et que les parcs éoliens offshores pourraient jouer un rôle clé dans la transition énergétique dans le pays, telle que définie par la Loi sur la transition énergétique pour la croissance verte.


Ils ont également souligné les conditions environnementales en Méditerranée, les bonnes conditions de marée et la houle relativement modérée qui, selon eux, étaient idéales pour le déploiement de parcs éoliens flottants à l’échelle commerciale.


Les signataires de la réponse à l’appel lancé par le président Macron pour l’éolien offshore flottant ont déclaré qu’ils aimeraient voir un engagement du gouvernement à hauteur d’une capacité de 3 GW en offshore flottant d’ici 2030.


Cet objectif sera inclus dans les plans de développement régional des régions du Sud-Provence Alpes Côte d’Azur et Occitanie / Pyrénées-Méditerranée.


« Nous sommes collectivement engagés à parvenir à des coûts compétitifs en créant des emplois locaux », ont ainsi déclaré les signataires du document, notant que la région est prête à répondre aux appels d’offres pour les fermes éoliennes flottantes en mer, en utilisant le savoir-faire technique dans la région réparti au sein des PME et grandes entreprises présentes localement, mais aussi l’expertise en R & D, les capacités industrielles ainsi que les infrastructures portuaires.


Source : www.planete-business.com/




Thèmes : autre
remonter Remonter