Actualité

la Vie des Réseaux  > Actualité > France : 3,3 millions d’abonnés à la fibre

France : 3,3 millions d’abonnés à la fibre

Le 09 mars 2018


envoyer imprimer

Les abonnements à la fibre optique jusqu'au domicile (FttH) ont atteint 3,3 millions à la fin de l'année 2017, soit 1,1 million de plus qu'il y a un an, selon les données publiées jeudi par l'Autorité de régulation des télécoms (Arcep).




Les Français se convertissent, petit à petit, au très haut débit lorsqu'ils y ont accès. Les abonnements à la fibre optique jusqu'au domicile (FttH) ont atteint 3,3 millions à la fin de l'année 2017, soit 1,1 million de plus qu'il y a un an, selon les données publiées jeudi par l'Autorité de régulation des télécoms (Arcep). Selon l'observatoire des marchés de communication électronique de l'Arcep, les abonnements FttH, qui offrent un débit supérieur ou égal à 100 mégabits par seconde (Mbit/s), ont été souscrits par 355.000 clients supplémentaires durant le dernier trimestre de l'année.


Ils ont d'ailleurs été durant cette période le principal moteur de croissance des abonnements à très haut débit (supérieurs ou égaux à 30Mbit/s), qui ont enregistré 475.000 nouveaux clients au quatrième trimestre. Cela porte le total des abonnements très haut débit à 7 millions fin 2017, soit 1,5 million de plus que fin 2016.


Recul des abonnés ADSL


La hausse des abonnements FttH suit la courbe de celle des logements éligibles puisqu'au 31 décembre, 10,2 millions de locaux étaient éligibles (soit +751.000 lignes sur un trimestre et +34% sur un an). L'Arcep relève cependant, comme lors de son précédent observatoire trimestriel, que "les acteurs doivent intensifier leurs efforts pour atteindre les objectifs de couverture qu'ils se sont fixés ".


Le très haut débit via le câble ne progresse en revanche que très légèrement, avec 1,34 million d'abonnés fin décembre contre 1,284 million un an plus tôt, et recule même par rapport au troisième trimestre où ils étaient 1,345 million. Sous l'effet des migrations vers le très haut débit, le recul du nombre d'abonnements haut débit (ADSL principalement) se poursuit avec une baisse de 771.000 en un an, à 21,46 millions. Au total, à la fin de l'année 2017, 17,7 millions de logements étaient éligibles à des services de très haut débit, toutes technologies confondues, dont 11,8 millions en dehors des zones très denses.


Source : www.latribune.fr




Thèmes : telecom
remonter Remonter