Actualité

la Vie des Réseaux  > Actualité > Suez presse le pas dans le digital

Suez presse le pas dans le digital

Le 30 avril 2019


envoyer imprimer

Le Digital Hub que Suez vient de lancer a pour objectif d’accélérer 15 à 20 projets digitaux à fort potentiel tous les 6 mois. Il associe des équipes multi-métiers, multiculturelles et des partenaires (start-ups tech, incubateurs…) au sein d’un espace collaboratif situé au cœur de Paris. Il a déjà permis le développement de solutions innovantes dont plusieurs sont dédiées à l’optimisation de la performance des réseaux d’eau et du traitement des déchets.




Les réseaux d’eau potable subissent inexorablement des dégradations liées à la nature des sols, aux conditions d'exploitation (pression, qualité de l'eau...) ou aux activités de surface (travaux, circulation…). Leur état réel conditionnant pour une large part leur rendement, il est essentiel de connaître leur état pour optimiser l’entretien et le renouvellement des canalisations, et ainsi garantir leur performance dans le temps. Les solutions numériques peuvent permettre de détecter les canalisations les plus vulnérables et ainsi d’optimiser les investissements en les orientant au mieux.


C’est tout l’objet des premiers projets développés par le Digital Hub que Suez vient de lancer et qui complètent sa gamme de solutions digitales (Aquadvanced™, Optimizer™) dédiée à la performance des réseaux d’eau et d’assainissement. Ainsi, AquaCircle™ est un outil de simulation web qui élabore un diagnostic global de la performance d’un réseau d’eau potable et propose un plan d’actions ciblées tenant compte du meilleur scénario coûts/bénéfices. Cet outil fournit une vision exhaustive de la performance, en analysant l'ensemble des paramètre influents : volumes consommés, volumes perdus, état des infrastructures, efficacité économique et opérationnelle. En complément, Suez a développé NetScan™ : une solution de gestion patrimoniale des réseaux d’eau potable qui renforce la stratégie d’amélioration de la performance proposée par Aquacircle™. « En couplant les dernières technologies d'inspection des réseaux à des algorithmes de Machine Learning, NetScan™ permet d’évaluer l’usure des canalisations à court et moyen terme, d’identifier les tronçons à risque et, ainsi, de mieux cibler le renouvellement des canalisations  » souligne Loïc Voisin, Directeur de l’Innovation, du Marketing et de la Performance Industrielle de Suez. Cette solution est en cours de déploiement par le Syndicat des Eaux Aquavesc, qui alimente 31 communes et 520 000 habitants des Yvelines et des Hauts-de-Seine, et par l'Agence Nationale de l'Eau de Singapour.


Dans le domaine des réseaux d’assainissement, et compte tenu des nouvelles perspectives ouvertes par la reconnaissance d’images et l’intelligence artificielle, Suez s’est associée à des start-ups comme FieldBox.ai pour imaginer une solution de détection automatique des dégradations des canalisations à l’aide de drones. L’outil développé par FieldBox.ai, intégré dans l’offre Visual Inspect de Suez, permet de proposer aux gestionnaires de réseaux d’assainissement un diagnostic complet (vidéos / images 3D/ préconisations) de leurs réseaux d’assainissement pour une gestion patrimoniale optimisée.


Le domaine des déchets profite également de l’essor du digital : Suez expérimente la technologie de la Blockchain avec pour objectif d’assurer la traçabilité des flux de déchets en temps réel, de la collecte jusqu’au traitement.


Source : www.revue-ein.com




Thèmes : autre eau
remonter Remonter