Actualité

la Vie des Réseaux  > Actualité > Très haut débit : Sécuriser les investissements

Très haut débit : Sécuriser les investissements

Le 08 mars 2018


envoyer imprimer

Les sénateurs ont adopté très largement mardi en première lecture une proposition de loi LR destinée à sécuriser les investissements dans les réseaux de communication à très haut débit afin d'accélérer le déploiement de la fibre optique.




Ils veulent aller plus vite. Les sénateurs ont adopté très largement mardi en première lecture une proposition de loi LR destinée à sécuriser les investissements dans les réseaux de communication à très haut débit afin d'accélérer le déploiement de la fibre optique. Ce texte pour être définitif devra être adopté dans les mêmes termes à l'Assemblée nationale.


"L'objectif est d'accélérer le déploiement de la fibre optique sur tout le territoire ", a plaidé son auteur Patrick Chaize (LR), soulignant que "l'accès de tous au très haut débit est une condition de la cohésion nationale et de la mobilité sociale ". "On ne peut accepter la fibre pour les villes et des technologies dégradées pour les champs" , a-t-il lancé.



 Les "réserves" du gouvernement


La première partie du texte formalise la répartition et le calendrier du déploiement et renforce les pouvoirs de contrôle de l'Autorité de régulation des communications électroniques et des postes (Arcep). La seconde partie incite aux investissements dans la fibre en prévoyant l'extinction progressive du cuivre et son remplacement par la fibre.


Par la voix de Julien Denormandie, secrétaire d'Etat à la cohésion des territoires, le gouvernement a émis des "réserves"  sur "l'opportunité d'adopter cette proposition de loi, même s'il soutient sans équivoque ses objectifs" . "Son calendrier est inadapté: attendons l'achèvement de la discussion sur le code des télécommunications" , a-t-il dit.


Source : www.latribune.fr  avec l'AFP




Thèmes : telecom
remonter Remonter