Actualité

la Vie des Réseaux  > Actualité > Une association pour les gaz renouvelables

Une association pour les gaz renouvelables

Le 03 juillet 2018


envoyer imprimer

Les agriculteurs et des acteurs de l'énergie ont annoncé jeudi la création de France gaz renouvelables, une association ayant pour mission de promouvoir les gaz renouvelables, dont le biométhane.




France gaz renouvelables se veut "un interlocuteur privilégié auprès des pouvoirs publics, des acteurs économiques et de la société civile" et compte huit membres fondateurs: autour d'un centre de gravité agricole (FNSEA, AAMF -Agriculteurs méthaniseurs- et chambres d'agriculture France), elle regroupe des représentants des infrastructures gazières (GRDF, GRTgaz), les territoires (FNCCR), un think tank (France Biométhane) et la filière technique du secteur (Club Biogaz ATEE).


"L'association se veut ouverte à tous les partenaires qui partagent ses objectifs et souhaiteront la rejoindre", indiquent ses fondateurs dans un communiqué.


Le ministère de la Transition écologique a annoncé fin mars une série de mesures visant à accélérer le développement de la filière de la méthanisation, très en retard par rapport à d'autres pays comme l'Allemagne.


La méthanisation permet de produire du gaz -- à partir de la fermentation de résidus de l'agriculture ou de déchets ménagers notamment -- qui peut être ensuite injecté dans le réseau gazier ou être brûlé pour produire de l'électricité.


La loi de transition énergétique fixe l'objectif que 10% du gaz soit d'origine renouvelable en 2030.


"En 2030, on estime que près de 50.000 exploitants agricoles pourraient porter des projets de méthanisation, et ainsi gagner en compétitivité à travers un complément de revenu issu de la production d'énergie renouvelable", indique France gaz renouvelables.


"A fin mai 2018, 56 sites de production de biométhane sont raccordés aux réseaux gaziers ; 12 sites ont été mis en service depuis le début de l'année", ajoute l'association, qui souligne la "forte progression" de l'injection de biométhane dans les réseaux de gaz en France.


"Plus de 400 projets sont aujourd'hui à l'étude sur l'ensemble du territoire français, ce qui pourrait porter la capacité d'injection à 8.655 GWh/an", conclut France gaz renouvelable.


Source : www.notretemps.com avec l'AFP




Thèmes : gaz
remonter Remonter